Économie d’usage :
la fin de l’obsolescence 

L’économie de l’usage consiste à remplacer la vente de biens par la vente de leur usage. La valeur ne se place plus sur le bien utilisé pour réaliser ce service, mais sur le service lui-même. Ce nouveau modèle économique fait donc évoluer la façon de consommer les produits, mais surtout l’énergie et les matières premières utilisées pour le créer et le faire fonctionner.

La qualité au profit de l'économie d'usage

Économie de la fonctionnalité et consommateur : une relation sur le long terme

Selon le principe de l’économie de l’usage , c’est l’utilisation d’un produit qui va définir sa valeur. Ce type de fonctionnement économique permet, tant aux consommateurs qu’aux prestataires de services, de lier une relation basée sur le long terme.

Lors de la vente d’un produit, le vendeur s’engage à très court terme, voire à moyen terme envers les consommateurs. Ce n’est plus le cas avec l’économie d’usage, puisque l’accès au service dispensé par le prestataire de service, est garanti sur la durée.

Le prestataire s’engage sur le long terme envers les consommateurs pour leur permettre l’utilisation d’un produit, pendant une durée prédéfinie contractuellement.

De fait, le produit se doit d’être de qualité et durable pour garantir une certaine stabilité aux consommateurs d’un côté, et une rentabilité constante au prestataire de services de l’autre.

> À lire aussi : Economie de la fonctionnalité : que peut on acheter ?

Locam conçoit, met en œuvre et gère des solutions de financement dans les modèles de vente d’entreprise dans une logique :

  • d’usage uniquement : la location financière ;
  • d’usage avec la possibilité d’acquérir à terme le bien loué : le crédit-bail ;
  • de facilité de paiement lors de l’acquisition d’un bien : le crédit.

Un produit adapté à l’économie d’usage

L’entreprise proposant l’utilisation d’un bien plutôt que sa vente reste le propriétaire du produit. Pour que l’économie d’usage fonctionne, il est essentiel que l’entreprise apporte des garanties aux consommateurs : performance, qualité, et innovation.

Adaptabilité du produit
Tous les produits ne se prêtent pas forcément à la mise en place de ce nouveau modèle économique. Les entreprises doivent donc proposer des produits qui s’intègrent parfaitement dans le cadre de l’économie de l’usage. Cela peut être une simple réorganisation de l’offre ou une conception du produit repensée. Pour intéresser les consommateurs, le service rendu par le produit doit être utile et adapté à leurs besoins.

• Innovation
L’entreprise utilisant ce modèle économique a tout intérêt à développer son offre en innovant régulièrement. Grâce à la baisse des coûts de production, l’entreprise peut réinvestir dans la recherche et le développement afin de proposer des produits toujours plus adaptés et performants.

• Dépannage et assistance
Si les consommateurs ne sont plus propriétaires des produits qu’ils utilisent, ils ne sont plus responsables de leur entretien. Le service vendu aux consommateurs comprend l’entretien des produits par l’entreprise qui vend ses services, car des produits entretenus régulièrement sont des produits qui dureront dans le temps. Les pièces sont régulièrement changées et si besoin, l’entreprise se charge du recyclage du produit. Le gaspillage et les déchets sont réduits tout comme les coûts de production et d’entretien, que ce soit pour l’entreprise ou pour les consommateurs.

> À lire aussi : Quels sont les avantages de l’économie de l’usage ?


Pour aller plus loin