taux d'acceptation

LOCAM maintient son accompagnement auprès des acteurs économiques

Sophie

En raison du contexte économique chahuté, et du risque d’impayés qui pèse sur les entreprises, on assiste, depuis le 1er confinement,  à un durcissement des conditions d’acceptation et d’octroi de la plupart des acteurs du financement.

Ce n’est pas le cas chez LOCAM…

Plus que jamais, nous souhaitons accompagner les porteurs de projet et jouer pleinement notre rôle d’acteur de proximité auprès des entreprises. C’est notre conception d’un partenariat solide, construit sur une relation de confiance.

Aujourd’hui, c’est avec beaucoup de fierté que nous partageons notre taux d’acceptation des financements sur cette année 2020.

Pour rappel, le taux d’acceptation, c’est le rapport entre le nombre de dossiers de financement acceptés et le nombre total de dossiers reçus.

Plus il est élevé, plus il matérialise la capacité de l’entreprise à s’engager auprès des ses clients et les accompagner dans le financement de leurs équipement.

En 2020, 7 dossiers sur 10 transmis à LOCAM  font l’objet d’un accord de financement   (72% en moyenne ), sur toutes typologies d’entreprises, même les plus fragiles ou les plus exposées au risque (création de moins de 3 ans, TPE). Pour info, plus de 20% de nos financements sont accordés à des entreprises en création.

Si on isole ces structures fragiles, le taux d’acceptation grimpe encore, pour s’établir à 78%, soit presque 8 dossiers sur 10 financés par LOCAM.

Des chiffres  stables et encourageants, bien au-delà des standards du marché, qui retrouvent leurs niveaux d’avant la crise (avant le confinement I et II)

Ce résultat s’explique par la combinaison de 2 facteurs :

  1. La première raison est la solidité de notre modèle économique et notre rattachement au Groupe Crédit Agricole. Deux forces qui nous permettent de rester maître de notre développement et d’accéder à la ressource financière. En temps de crise, c’est un atout indispensable pour continuer de s’engager pleinement aux côtés des entreprises. Tout comme LOCAM, le Crédit Agricole fut l’une des premières grandes banques à réagir face à la crise, en mettant un place un dispositif exceptionnel de soutien destiné aux entreprises.
  2. L’autre raison est l’efficacité de notre politique engagement, qui repose sur un subtil équilibre entre prise de risque maîtrisée et orientation commerciale affichée. La conjugaison de nos différents dispositifs de garantie, permettent de continuer d’accompagner toujours plus d’entreprises, y compris celles fragilisées par ce contexte économique inédit.

En travaillant avec LOCAM, vous avez fait le bon choix : celui d’un partenaire solide & engagé, qui à son niveau contribue à la réussite de tous les acteurs économiques.